Menu Principal
Recherche
Publicité
La Revue l'Educateur
Lu pour Vous : Réduire la quantité, ce n’est pas augmenter la qualité

Soucieux de la transmission des savoirs par le biais de la pédagogie traditionnelle ou innovante, les acteurs des débats éducatifs oscillent entre soutient aux mesures de réduction horaire et fort scepticisme. Revue de détail.

La réduction des horaires va-t-elle raviver la guerre scolaire ? Rien n’est moins sur. D’une part, parce que la caution « républicaine » de l’agrégé de lettres n’a pas encore été entamée, rebours des saillies du géochimiste qui chapitrait les lobbys disciplinaires depuis la Rue de Grenelle. D’autre part, parce que la redistribution des heures aux plus défavorisés séduit une partie du corps enseignant. Cela dit, la diminution irréfléchie des heures de cours inquiète les leaders d’opinion de l’éducation, « pédagogues » comme « républicains »,
Les Cahiers pédagogiques autant que Sauver les lettres. A qui va profiter cette réduction ? A ceux qui ont besoin de soutien ou aux élèves qui disposent déjà des moyens de leur propre remédiation ? Ne faudrait-il pas travailler plus efficacement et réorganiser le temps scolaire, plutôt que l’amenuiser ?

Lire la suite...